Le sevrage et la composition alimentaire

Un enfant après des mois d’alimentation au lait maternel doit passer au biberon avec des aliments bien composés et équilibrées pour ne pas créer de dommage à l’enfant. Quelles compositions alimentaires pour le sevrage de votre enfant ? Cet article vous propose des astuces très simples.

Le sevrage consiste à un arrêt ou un remplacement total de l'allaitement maternel par le biberon avec une diversification alimentaire.

Objectifs et importance du sevrage

Choisir d’allaiter son enfant dès la naissance est une importance capitale, mais le sevrage devient un casse-tête en termes de choix d’alimentation artificielle. Le sevrage intervient souvent dans l’intention de la diversification alimentaire et le cadre de reprise de sa fonction professionnelle. Il se fait de manière progressive et douce.

L’organisme de la mère allaitante a besoin également de ça pour soulager son état. À partir d’un moment donné, les glandes mammaires diminuent favorablement la production de lait d’où la nécessité du sevrage et habitué l’enfant à s’adapter à la diversification alimentaire.

Comment et avec quelle composition alimentaire ?

Comment ?

Pour le faire sans endommager l’état de santé de votre enfant, dans un premier temps, vous pouvez le faire en tirant votre lait dans un biberon pour servir à votre enfant pour l’habituer au biberon avant de continuer avec la variation alimentaire. Tirer son lait matinal est la plus facile selon les pédiatres. Il est préférable de commencer son sevrage un soir et surtout pour le choix du lait commercial, demander l’avis de votre pédiatre sur le poids, l’âge et le rythme à adopter.

Pour les deux premiers jours, vous pouvez alterner le biberon avec le sein. Vous pouvez passer en suite à doubler le biberon toute en maintenant le sein matinal. Tous ces processus sont recommandé, et ce, sur une période d’au moins 15 jours. Ainsi votre lactation diminue progressivement et jusqu’au sevrage définitif. Maintenez toujours votre biberon dans l’eau chaude pour éviter des contaminations.

Quelle composition alimentaire ?

Pour une satisfaction totale arrangeant le développement et la santé de votre enfant, il est nécessaire de d’avoir une composition très proche du lait maternel et bien équilibré. Cette alimentation doit contenir de protéine facilement digestible contenue souvent dans céréale végétale comme le soja, le maïs. Les petits poisons comme les fretins et les crevettes sont très important aussi dans la composition de la bouillie remplaçant le lait maternel.

Vous devez vous assurer de la présence des vitamines des sels minéraux, des acides aminées essentiels en faisant une composition avec des céréales comme riz, soja, arachide, et si possible complété avec un lait commercial sur avis du pédiatre.

En définitive nous pouvons réussir notre sevrage facilement correctement sans endommager la santé de notre enfant . Cela est très simple en respectant ces étapes sus citées avec une composition équilibrée.